EMBELLISSEZ  votre Façade en ENDUIT ou avec du BARDAGE.

Changez vos MENUISERIES & faites PEAU NEUVE à votre maison.

  • Faites des  économies avec des solutions d’isolations techniques adaptées
  • Une première étape : Identifier les points faibles de son logement.
  • Ensuite, empêcher la chaleur de s’échapper en isolant.

Il est souvent plus rentable de réaliser une rénovation de maison globale plutôt que de faire des petits travaux au fur et à mesure. Les coûts de main d’œuvre seront plus économiques et votre gain sur les factures liées à votre consommation d’énergie sera tout de suite plus important.

Les ponts thermiques, par exemple à la jonction des murs extérieurs et des planchers, représentent des zones de déperditions thermiques importantes. L’I.T.E. supprime ces ponts thermiques car l’isolant les recouvre intégralement.

La chaleur est donc mieux conservée à l’intérieur du bâtiment.

Une ISOLATION de maison couplée à un ravalement ou un EMBELLISSEMENT de la FACADE.

L’isolation par l’extérieur est une TECHNIQUE 2 en 1 :

La maison est à la fois isolée et ravalée. Le ravalement embellit votre maison et l’isolation la rend performante. De véritables plus-values pour votre bien immobilier, immédiatement valorisables lors de sa revente.

En France métropolitaine, les écarts de température peuvent aller jusqu’à 40 °C. Si l’on ajoute ce facteur aux intempéries, votre habitation est soumise à rudes épreuves.

Plus répandue en Allemagne qu’en France, l’isolation extérieure consiste à envelopper le bâti d’un manteau isolant. Les experts s’accordent à dire que les performances sont meilleures. Il existe toutefois des cas où l’isolation par l’intérieur s’impose.

De plus, elle n’empiétera pas sur la surface habitable (mais augmentera le COS, ce qui peut avoir son importance !) et ne perturbera pas trop la vie de la maison : les travaux pourront s’effectuer alors que le logement est occupé.

Autre avantage : le traitement d’un grand nombre de ponts thermiques (ces endroits où l’isolation est rompue, jonction des murs et des planchers, angles du bâti…).

Enfin, l’inertie du bâti sera renforcée. Appréciable notamment en période de canicule.

Autre détail ayant son importance : les volets battants sont peu compatibles avec une isolation par l’extérieur, à cause du porte-à-faux des gonds dont le scellement se situe derrière l’isolant.

Contact Ouest Combles

L’isolation par l’extérieur :

Deux procédés, surtout, sont mis en œuvre. Le premier utilise des enduits minces ou hydrauliques. Il se compose d’un isolant collé sur le mur, à l’extérieur de l’habitation (généralement, du polystyrène expansé), que l’on recouvre d’un enduit spécifique (armé d’un tissu de fibre de verre), puis de l’enduit de finition. Posé en deux couches, l’enduit mince forme une pellicule de 3 à 5 mm d’épaisseur. Il est collé, mais si le support ne le permet pas, une fixation mécanique s’impose. Le procédé est presque similaire pour un enduit hydraulique, à la différence que l’enduit est alors projeté sur un treillis pour former une épaisseur de 15 à 20 mm.

L’enduit mince :Isolation par Exterieur enduit mince

La seconde technique consiste à poser un bardage rapporté ou une ossature recouverte d’un parement extérieur. L’isolant (polystyrène, laine de roche, laine de verre…) est d’abord fixé au support. Puis il reçoit le parement (pierre mince, bois, ardoises, bardeaux ou PVC…). Il existe aussi des solutions prés-montées en usine prêtes à être fixées sur les parois. Dans les deux cas, il est important de s’assurer de l’efficacité du système de fixation-adhésion de la colle, ancrage des accroches, etc. Cette efficacité dépend des caractéristiques et de l’état du mur.

Le bardage :Isolation par Exterieur bardage

 Et le toit ?

  • Par l’intérieur : On a deux solutions. La première est l’isolation sous rampants, avec parement de finition (BA 13, lambris). C’est le choix idéal pour des combles que l’on souhaite aménager. La seconde, réservée aux combles perdus, consiste à souffler de la ouate de cellulose sur le plancher ou entre les solives, que vos combles soient accessibles ou non.
  • Par l’extérieur :  L’isolation est réalisée au moyen de panneaux porteurs (panneaux sandwichs, caissons chevronnés ou procédé Sarking), qui comprennent le support ventilé de couverture, l’isolation et, le cas échéant, le parement de sous-face. Cette technique conserve le volume habitable, assure une isolation continue et durable, préserve la charpente des variations de température et d’humidité, et garantit la ventilation. Il est impératif de faire intervenir un artisan qualifié. En effet, la qualité et la précision de la pose sont primordiales pour éviter tout pont thermique.